mardi 9 février 2016

Riz au lait au four

Il n'est plus tellement dans l'Air du Temps sur la blogosphère d'utiliser du lait animal et encore moins du lait CRU...  Entre les intolérances et allergies diverses, les modes et régimes alimentaires, manger devient un vrai casse-tête et un réel sujet d'angoisse, ce qui est bien triste lorsque Manger devrait être une source de plaisir.
J'ai grandi près d'une ferme, j'allais chercher le lait frais  tous les soirs (si, si), on utilisait un anti monte lait en verre qui clapotait lorsqu'il était temps d'éteindre le feu sous la casserole; qui connaît encore cet objet ? Il y a bien peu de temps que j'entends parler de régime sans lactose. Sous peine de passer pour un dinosaure (enfin j'espère...) je suis restée profondément attachée à la simplicité et je m'inquiète seulement de ce que seront bientôt  les repas  où se retrouveront des adeptes de tous ces régimes alimentaires. Je ne prends pas la défense du lait de vache mais ne refuse pas non plus de le consommer dans de délicieux desserts comme celui-ci.
Je cuisine avec des produits bruts, le plus souvent bio et sans additifs de toutes sortes car j'ai la chance de pouvoir me procurer des produits frais de grande qualité.  Mes recettes nécessitent peu d'ingrédients en général, voilà mon credo !
Pour cette recette, j'utilise donc du lait CRU bien crémeux. Certains d'entre vous feront le rapprochement avec la délicieuse teurgoule normande. Mais je remue le riz plusieurs fois pendant la cuisson pour éviter la formation de la peau caramélisée propre à la teurgoule (croûte que tout le monde se dispute pourtant !)
Vous l'aurez remarqué, le riz au lait, c'est presque une religion dans cette maison,  je vous en ai déjà présenté plusieurs recettes; l'une d'elles nécessitait d'ailleurs du lait d'amande.
Le riz au lait, cuit doucement au four, n'a rien de comparable à celui cuit sur le feu, et c'est tellement simple ! J'aime le servir avec de la gelée de framboises...

Ingrédients :
1,5 l de lait entier (cru si possible)
100 g de riz rond ou arborio,
80 g de sucre de canne,
1 belle gousse de vanille,
1/2 c. à café de cardamome en poudre,
1/2 c. à café de cannelle,
gelée de groseilles ou framboises (facultatif).


Préchauffez le four à 150°C.
Faites chauffer le lait dans une grande casserole avec la gousse de vanille coupée dans le sens de la longueur, la cannelle, la cardamome et le sucre.
Beurrez un plat à four  et répartissez-y le riz. Versez le lait chaud épicé dans le moule la quantité de lait peut paraître exorbitante mais elle sera absorbée en fin de cuisson).
Glissez au four. Remuez à l'aide d'une fourchette au bout d'une trentaine de minutes. Continuez la cuisson et remuez à nouveau après 30 minutes. Faites cuire encore une heure sans remuer. Une délicieuse peau caramélisée va se former à la surface. Laissez refroidir et recouvrez de deux cuillerées de gelée de fruits rouges, si vous aimez.


3 commentaires:

  1. La citadine que je suis adore vos recettes toujours simples, originales et savoureuses. Cette mode des régimes sans gluten,lait, viande... est comme les roses, elle fanera... et vos merveilleuses recettes qui me rappellent celles de mes grands-mères resteront ! Merci pour ce riz au lait que je vais tester très vite et surtout, ne changez rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci pour ce petit mot si gentil ! Je ne sais ce que deviendront ces modes qui, heureusement ne se propagent pas en France comme elles le font aux Etats-Unis; ma fille qui vient de passer 8 mois dans un restaurant en Floride dit que les chefs deviennent fous... et un croque-monsieur sans gluten et sans lactose SVP !!! Je suis certaine que l'idée de départ repose sur des bases diététiques fondées mais que les industriels du secteur agro-alimentaire récupèrent et maltraitent. Les aliments "morts" comme le lait UHT m'interpellent vraiment... à suivre ! A bientôt !

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi, se nourrir devient angoissant ... on sait plus quoi penser

    RépondreSupprimer

Le petit mot qui fait plaisir ...